Une bonne maison aux bonnes conditions!
ENGLISH
Maison

Mythe #2: Si je rembourse mon prêt avant l'échéance, ma pénalité sera de 3 mois d'intérêts.

Date de parution : 2016-02-02

C'est vrai si c'est un taux variable, mais pas nécessairement pour un taux fixe. Dans ce cas, la banque calculera deux pénalités: une selon 3 mois d'intérêts, et l'autre selon une méthode appelée "Différentiel de taux" (DT). Devinez laquelle vous devrez payer ? La plus élevée, évidemment!

Chaque banque définit le DT à sa façon et la plupart offrent un calculateur en ligne pour estimer la pénalité. L'important est de savoir qu'il existe deux "familles" de formules. Les banques traditionnelles et les caisses font partie de la première famille qui utilisent les taux affichés pour fins de calculs. La deuxième famille, composée des banques virtuelles (Tangerine, Manuvie, First National, MCAP, Home Trust , par exemple) utilisent le taux courtier.

Pour ne pas vous ennuyer avec les spécificités techniques, sautons à la conclusion! Les pénalités calculées au taux courtier sont habituellement beaucoup plus faibles que celles calculées aux taux affichés (voir le comparateur par institution). Il est donc primordial de ne pas s'arrêter au taux et de tenir compte de la probabilité de ne pas vous rendre à l'échéance de votre terme lorsque vous choisissez votre banque! À quoi bon sauver 500$ d'intérêt si vous payez 4000$ de pénalité supplémentaire?

Quels événements vous amèneraient à briser le prêt avant l'échéance? Voici des exemples :
-Vente de la propriété;
-Séparation et rachat de part ;
-Refinancement pour consolidation;
-Héritage;
-L'appel du courtier qui fait bien son travail et qui calcule à chaque jour s'il est rentable de briser votre prêt et bénéficier de meilleures conditions (pour obtenir ce service gratuitement).

Heureusement, il existe deux façons de diminuer la pénalité en cas de vente de la propriété: la portabilité et l'assumation. Ces sujets feront l'objet des prochaines chroniques.